En-tête

Test it: plus de place pour l'expérimentation

Texte

Patrick Ilg

Paru

18.06.2021

QG_FB_Banner_1920x1080

Explorer de nouveaux horizons, expérimenter de nouvelles idées, remettre en question les acquis: le Pour-cent culturel Migros encourage les jeunes artistes qui conçoivent avec courage et talent de nouvelles choses.

Découvrir dès maintenant

Lire la vidéo
interview-header-testit

Les projets Test it se présentent.

Les projets Test it se présentent.

Jeunes talents

Le Pour-cent culturel Migros donne des impulsions au paysage culturel suisse: des «appels à participation» visent à donner régulièrement naissance à des projets culturels sur des thèmes actuels qui sont soutenus par des contributions de soutien.
À l'automne 2020, les jeunes acteurs culturels désireux d'explorer de nouveaux horizons étaient très demandés.

Interview: nouveaux horizons

Joëlle Simmen est responsable de la promotion des jeunes talents au sein du Pour-cent culturel Migros. Dans le cadre d'une interview, elle nous révèle la façon dont cet appel à participation a permis d'insuffler de nouvelles idées.

Comment cet appel à participation a-t-il été préparé?

Nous nous sommes entretenus activement avec de jeunes acteurs culturels en amont.
Nous avons découvert de première main l'un de leurs besoins majeurs: des structures disponibles pour laisser place à l'expérimentation, ce qui a donné lieu à un appel à participation permettant également de soutenir des projets sans parti pris.

Sans parti pris: qu’est-ce que cela signifie exactement?

Nous étions à la recherche de projets qui suivent une certaine vision, sans pour autant en connaître les résultats précis.
En principe, un appel à participation nécessite un plan de projet détaillé comportant des objectifs clairs; une approche qui ne laisse guère de place à l'expérimentation.
En encourageant l'essor d'idées fructueuses, nous ouvrons ici une porte, même si l'on ne sait pas encore si le projet aboutira à la réalisation d'un magazine, d'une pièce de théâtre ou d'une performance vidéo.

Sur quels aspects repose l'évaluation des idées de projet par le jury? Cela demande-t-il beaucoup d'imagination?

Il ne s'agit pas tant d'une question d'imagination que de confiance dans les acteurs culturels et leurs visions. L'évaluation repose sur plusieurs aspects concrets: des recherches de qualité ont-elles été menées?
Les travaux préliminaires réalisés sont-ils satisfaisants? L'imagination n'est stimulée que par la forte motivation et l'enthousiasme manifestés dans les candidatures, qui se répercutent ensuite naturellement sur le jury. 

Qu'avez-vous obtenu avec cet appel à participation?

Le feed-back relatif à cet appel à participation a été considérable. Nous avons répondu à un réel besoin.
Le soutien sans parti pris sera également au centre de notre projet de promotion des jeunes acteurs culturels, qui verra le jour à l'automne 2021.

Y-a-t-il un projet que vous affectionnez particulièrement?

Ils sont tous merveilleux. Les premiers projets sont déjà mis en œuvre actuellement, et les idées de départ se sont traduites en réalisations concrètes. J'ai été ravie de tenir entre mes mains le premier numéro de Notbremse - ou d'assister au Streitfestival.

Test it 2020: projets

DRING
Morgane Mellet, Damien Vuarraz
ciealsand.com

Avantgardeners Collective
liviarita.com/avantgardenerscollective

Queering Games
Kein Museum: Lara Baltsch, Dorothea Deli, Julie Delnon, Isabella Krayer, Carla Peca, Lara Vehovar (recherche et médiation), Laurent Jakimow, Melody Chua, Sebastiaan Cator (artistes), Wanda Honegger (illustrations), Carla Peca (concept)
keinmuseum.ch

Die Notbremse – le magazine
Rédaction: Anna Egli, Alain Schwerzmann, Julia Trachsel, Luca Mondgenast (et 21 dessinateurs) notbremse-magazin.ch

Pierrot lunaire
Compagnie Merce & John: Michèle Benz, Nina Richard, Moritz Achermann
moritzachermann@yahoo.de

NULL*
*dans le cadre du projet Zookunft – an urban labor futurism. 
Projet.Zookunft.
zookunftproject.com

A History of extinction – Artist’s Impression
Vampyrotheutis: Stephanie Müller (scénographie/Art Education) Seraina Hügli (Scientific Visualization) Matthias Nüesch (pédagogie théâtrale) Joel Schoch (Film and Media Music) et Bharathi Mayandi Franaszek (Expanded Theatre)

Photo/Scène: projet Queering Games