En-tête

Le Signal de Bougy fête ses 50 ans

Texte

Pierre Wuthrich

Paru

30.04.2021

neu-bougy-50.jpg

Depuis cinquante ans, le Signal de Bougy attire petits et grands sur les hauteurs d’Aubonne (VD). S’ils viennent dans ce vaste espace vert financé par Migros, c’est avant tout pour se détendre dans une ambiance bienveillante mais aussi car chacun sait qu’il y trouvera une activité à son goût.

En 2021, le Signal du Bougy célèbre son cinquantenaire

Menacé de privatisation par des promoteurs qui souhaitaient construire une clinique sur cet emplacement privilégié offrant une vue panoramique sur le Léman et les Alpes, le site du Signal de Bougy a été racheté par Migros afin de garantir sa jouissance à tout un chacun. Après de nombreux aménagements paysagers et la construction de l’actuel restaurant, ce parc Pré Vert a été inauguré le 3 juillet 1971.

Pour marquer les 50 ans du Signal du Bougy, différentes activités seront proposées aux visiteurs du 8 mai au 31 juillet 2021.

Quiz historique

Un quiz historique constitué d’une douzaine de panneaux disséminés dans la zone dite de repos, non loin du temple de l’Amour, permettra par exemple d’en savoir plus sur la naissance et le développement du parc.

Jeu d’énigmes

Un jeu d’énigmes interactif sera également activé à cette date-là. Grâce à un app gratuite, et en parcourant le parc en partant du restaurant, petits et grands pourront s’amuser à répondre à des devinettes et résoudre des énigmes afin de tenter de gagner des menus enfants ainsi que des entrées au mini-golf ou au parc Aventures voisin.

Différentes actions promotionnelles

Différentes actions promotionnelles spécial anniversaire (en juillet) et un grand feu d’artifices (le 31 juillet) sont également prévus, sous réserves des mesures sanitaires en vigueur à ce moment-là.

50 ans de Signal

En 1899, le Signal de Bougy était déjà une attraction touristique, comme le montre cette ancienne affiche (photo: DR).

En 1899, le Signal de Bougy était déjà une attraction touristique, comme le montre cette ancienne affiche (photo: DR).

Suite au sauvetage du site et à son aménagement, des travaux de terrassement ont été nécessaires en 1970 (photo: DR).

Suite au sauvetage du site et à son aménagement, des travaux de terrassement ont été nécessaires en 1970 (photo: DR).

La maquette du restaurant, composé de trois pavillons (photo: DR).

La maquette du restaurant, composé de trois pavillons (photo: DR).

Lors de l’inauguration du site le 3 juillet 1971, Adèle Duttweiler, épouse du fondateur de Migros, a coupé le ruban en présence de Pierre Arnold, alors président de la Fondation Pré Vert du Signal de Bougy (Jacques Betant, Lausanne).

Lors de l’inauguration du site le 3 juillet 1971, Adèle Duttweiler, épouse du fondateur de Migros, a coupé le ruban en présence de Pierre Arnold, alors président de la Fondation Pré Vert du Signal de Bougy (Jacques Betant, Lausanne).

Le restaurant, centre névralgique du site. Ici photographié en 1974 (photo: Archives FCM).

Le restaurant, centre névralgique du site. Ici photographié en 1974 (photo: Archives FCM).

Un café, des amies et un jeu de cartes: le bonheur est au rendez-vous au Signal de Bougy (photo non datée: Jacques Bétant, Lausanne).

Un café, des amies et un jeu de cartes: le bonheur est au rendez-vous au Signal de Bougy (photo non datée: Jacques Bétant, Lausanne).

En 1983, comme aujourd’hui, on s’amuse au Signal de Bougy avec les différentes installations mises à disposition (photo:Jacques Bétant, Lausanne).

En 1983, comme aujourd’hui, on s’amuse au Signal de Bougy avec les différentes installations mises à disposition (photo:Jacques Bétant, Lausanne).

Le Signal de Bougy dispose d’un mini-golf. (photo: DR).

Le Signal de Bougy dispose d’un mini-golf… (photo: DR).

… et d’un golf (photo: Chuard) inauguré en 1999…

… et d’un golf (photo: Chuard) inauguré en 1999…

… et qui a nécessité quelques travaux dès 1996.

… et qui a nécessité quelques travaux dès 1996.

Alain Morisod & Sweet People ont fêté leur 25 ans de carrière en 1996 au Signal de Bougy, qui soufflait également ses vingt-cinq bougies (photo: DR).

Alain Morisod & Sweet People ont fêté leur 25 ans de carrière en 1996 au Signal de Bougy, qui soufflait également ses vingt-cinq bougies (photo: DR).

Le Signal de Bougy, vu du ciel  en ce  22 avril 2021 (photo: François Wavre | Lundi13).

Le Signal de Bougy, vu du ciel  en ce  22 avril 2021 (photo: François Wavre | Lundi13).

Un parc pour tous

Robin et Mailin Quartarone, 33 et 32 ans, logisticien et optométrice, avec Alessio, 4 ans, et Fiorella, 2 ans, Lausanne

«La dernière fois que je suis venu ici, j’étais enfant. Je me souviens très bien de ces ânes. J’avais très envie de faire découvrir ce site à ma famille. J’y ai plein de bons souvenirs. L’atmosphère est très agréable, et les gens se respectent. Nous avons pique-niquer ici et avons fait un tour en bateau. C’était top.»


Laurent Henchoz, 40 ans, sapeur-pompier, avec Louka 4, 5 ans et Mathis 2,5 ans, Eclepens

«Du printemps à l’automne, le Signal de Bougy est l’une de nos destinations préférées. Nous y venons environ dix fois par an. Il y a beaucoup de jeux en libre-service, et parfois nous faisons une activité payante, comme les voiturettes ou le petit train. Ce serait une bonne chose de mettre davantage de tables à disposition pour pique-niquer.»


Georges et Anne-Lise Pochon, 62 et 60 ans, mécanicien-électricien et femme au foyer, Martigny

«Nous sommes venus dans la région pour voir les tulipes à Morges et avons décidé de poursuivre ensuite notre route jusqu’ici. Nous aimons beaucoup ce parc et y venons régulièrement car nous y avons de beaux souvenirs en famille. Il nous arrive de manger au restaurant ou de boire un café sur la terrasse, comme aujourd’hui.»


Magalie et Coralie Rosso, 20 et 18 ans, étudiante, Ferney-Voltaire (F)

«Nous connaissons le parc par cœur car nous venons depuis toujours ici. Les espaces verts sont très beaux, le personnel est agréable et l’ambiance détendue. Tout le monde joue avec tout le monde. Il n’y a pas de stress. Nous aimons aussi les spectacles qui sont donnés parfois dans l’ amphithéâtre.»


Jean-Baptiste Zehr, 27 ans, responsable des animaux du Signal de Bougy, Gex (F)

«Travailler dans un cadre comme celui-ci, c’est le paradis. Je m’occupe des cent cinquante animaux que compte le parc et anime les ateliers Petits Fermiers qui font découvrir la faune aux enfants. Nous avons au Signal des cervidés, des ânes, des chèvres et des lapins et allons bientôt inaugurer un espace présentant des nouveaux animaux de compagnie, dont des amphibiens, des lézards et même une couleuvre.»


Klara Boda, 41 ans, acheteuse, avec Adam, 4 ans, La Tour-de-Peilz

«Tout est bien organisé et chacun peut trouver une activité à son goût, quel que soit son âge. Nous venons ici une fois par mois environ. Le site est magnifique. Un reproche? Il manque peut-être des arbres dans certaines parties du parc. En été, il peut faire chaud, et l’ombre est toujours la bienvenue.»


Marta Dos Santos, 43 ans, employée au restaurant du Signal de Bougy, Gimel

«Cela fait vingt ans que je travaille ici. Mes journées sont variées. Aujourd’hui, je me suis par exemple occupé de la cuisson des produits de la boulangerie, j’ai aidé à la mise en place du buffet, travaillé à la caisse du restaurant et maintenant je vends des glaces dans notre petite roulotte. L’arôme barbe à papa est très apprécié des enfants avec sa couleur bleue.»


Ines Khachab, 12 ans, écolière, Gex (F)

«J’ai commencé le skateboard en mars de cette année. J’en fais dès que je peux. Ici au Signal, le site se prête bien. C’est assez plat et il y a de petites descentes. J’aime aussi faire de la trottinette. Avec ma famille, nous venons 5 à 10 fois par an.»


Maïté et Benjamin Francoz, 32 et 36 ans, gestionnaire en tourisme et chef de projet, avec Lina 5 mois, Morges

«Ce parc est idéal avec ce Covid. Comme il est très grand, il y est facile de garder ses distances. Nous venons parfois entre amis et aimons jouer au mini-golf. Il nous arrive aussi parfois de terminer notre visite à l’arboretum voisin.»


Marcel Theilkaes, 71 ans, ancien directeur d’Electro-Matériel, Crans-près-Céligny

«J’ai choisi de devenir membre du golf du Signal de Bougy après avoir comparé l’offre de plusieurs clubs dans la région. J’aime le fait qu’on vienne davantage ici pour pratiquer un sport que pour le côté m’as-tu-vu. Les infrastructures pour s’entraîner sont extraordinaires.»

Logo Signal de Bougy 50 ans

Signal de Bougy

Apprends-en davantage sur cet engagement Migros. Peut-être précisément ce que tu recherches?

Photo/Scène: François Wavre