Header

Pourquoi emmener son bébé au musée

Text

Ines Rütten

Published

05.01.2022

news-header_kinder_nehmen_kunst_wahr_final_

De nombreux parents n’envisagent même pas une visite au musée. Or, les enfants sont sensibles à l’art avant même de parler, explique la médiatrice Cynthia Gavranic.

Les enfants peuvent appréhender leur environnement dès leur jeune âge, et l’art en fait partie. «Pour autant qu’on les y amène de façon ludique», explique Cynthia Gavranic, médiatrice au musée Migros d’art contemporain à Zurich. Elle fait visiter régulièrement l’exposition à des petits groupes d’enfants d’une crèche zurichoise. Ces visites font partie du projet Bonbon de l’initiative nationale Lapurla. Ce projet entend familiariser les enfants de 0 à 4 ans avec l’univers de la culture. Les tout-petits sont-ils capables de percevoir l’art? Absolument, d’après Mme Gavranic. «On voit comment les bébés réagissent aux œuvres et ressentent les ambiances, même s’ils ne parlent pas encore.» La médiatrice estime qu’il n’est pas important de savoir s’ils sont conscients ou pas qu’ils observent une œuvre d’art. «L’art nous permet de montrer aux enfants d’autres facettes du monde qu’on ne trouve pas sur une aire de jeux ou au zoo», dit-elle. Et de telles facettes sont précieuses pour les parents comme pour leurs enfants.

 

L’art nous permet de montrer aux enfants d’autres facettes du monde qu’on ne trouve pas sur une aire de jeux ou au zoo.

Cynthia Gavranic

L’art rend les enfants plus forts

Des études scientifiques ont montré à quel point l’art a des effets positifs sur le développement des enfants. «Il les rend forts, résilients et créatifs», indique Cynthia Gavranic. Pour sensibiliser les enfants de tous âges à l’art, elle travaille en trois étapes: 

1. Percevoir: «On commence par observer qui voit quoi et on en discute». C’est là qu’arrivent les histoires les plus géniales. 

2. Bouger: «Nous utilisons notre corps et observons ce que l’art déclenche en nous.»  

3. Devenir actif: «Nous utilisons le sujet de l’œuvre pour créer quelque chose.»  

Dans cette démarche, on n’assomme pas les enfants avec des connaissances, mais on leur propose d’expérimenter les œuvres. Les enfants peuvent ainsi éprouver leur efficacité personnelle.

Un espace d’inspiration

Chaque musée a des règles, on le sait. Les œuvres sont précieuses et, par conséquent, on ne doit ni les toucher ni courir dans tous les coins. Cynthia Gavranic encourage toutefois les parents à venir au musée avec leurs enfants. «Les salles ne sont certes pas conçues pour des enfants, mais elles sont quand même un lieu qui leur ouvre des espaces d’expériences importants». Au lieu de chercher à tout toucher, l’enfant doit se concentrer sur l’observation et l’écoute. «Nos expositions en alternance nous font découvrir des choses passionnantes, comme des installations lumineuses, des plantes vivantes ou des salles sonores. Un univers inexploré, à l’opposé des formats qui leur sont familiers, comme les livres d’images ou les films pour enfants. Un espace des possibles s’ouvre alors et rend le lieu et l’atmosphère particuliers. «C’est un endroit que l’on peut remplir de sa propre inspiration», indique la médiatrice. De toute façon, les règles sont omniprésentes. 

Les familles se projettent dans une zone créative et l’art devient ainsi une expérience partagée

Cynthia Gavranic

Un rapport avec son propre quotidien

Cynthia Gavranic aimerait encourager les parents à emmener leurs enfants au musée d’art, même s’ils pensent que les petits ne seront pas capables de comprendre ce qu’ils voient. L’art contemporain est justement celui qui est au diapason des événements planétaires. «Et donc, chacun peut voir un lien avec son propre quotidien et en discuter avec ses enfants», explique Cynthia Gavranic. 

news-inhaltsbild_kinder_nehmen_kusnt_wahr_1878x1252

Aller au musée avec ses enfants

Une visite au musée en famille peut être une sortie passionnante. Lors de la visite, les parents peuvent suivre les trois étapes «observer - bouger - créer», en laissant toujours suffisamment de temps aux enfants. Plusieurs musées proposent des programmes adaptés aux enfants et aux familles. Le musée Migros d’art contemporain a imaginé par exemple les «détectives de l’art», avec des devinettes ludiques que les petits doivent résoudre. «Sinon, il y a aussi des médiatrices culturelles», souligne Cynthia Gavranic en riant. Elles aident les parents et leurs enfants à découvrir le musée. Il est important que les adultes participent à la création: «Les familles se projettent dans une zone créative et l’art devient ainsi une expérience partagée.»

Photo/secene: © GettyImages