En-tête

amuze: un nouveau public pour les musées suisses

Une jeune visiteuse admirant une œuvre d'art dans un musée.

Comment attirer les digital natives aux musées? Les créateurs et créatrices d’amuze en sont convaincus: la jeune génération s’intéresse aux trésors culturels et historiques, mais il lui manque tout simplement un accès adapté. Ce projet soutenu par le Fonds pionnier Migros cherche donc à savoir comment mieux s’adresser à un public plus jeune.

La créativité s'invite dans les musées

En collaboration avec des musées et des Millennials, différentes expériences en ligne et sur site sont testées. Une communauté de personnes intéressées est ainsi constituée. Progressivement, amuze s’approche du groupe cible formé par les digital natives: ce qui est bien accueilli est développé, ce qui ne fonctionne pas est écarté. Des échanges avec les responsables des expositions et de la communication permettront d’exploiter les résultats issus de ce processus, puis de les rendre librement accessibles.

C’est ainsi qu’amuze a créé l’Art Escape Room dans la Löwenbräukunst Areal à Zurich. Cette offre crée un accès ludique à l’art par le biais de la narration et de la «gamification»: un groupe est enfermé dans une pièce et dispose de soixante minutes pour en sortir. Le but est d’explorer la pièce en équipe, de trouver des cachettes ainsi que des portes secrètes et de résoudre des énigmes concernant des objets et des œuvres d’art. Pour trouver la sortie, il faut s’engager sur la bonne voie. L’Art Escape Room est désormais gérée par AdventureRooms Zurich; elle fait l’objet d’améliorations qui suivent la même orientation artistique.

Logo amuze

AdventureRooms

Apprends-en davantage sur cet engagement Migros. Peut-être précisément ce que tu recherches?

Photo/scène: Nadine Prigann