En-tête

La danse: une activité intense

Texte

Marlies Seifert

Paru

05.05.2022

Sarafina Beck équilibre son corps, allongée sur le ventre, sur la tête d'un partenaire de danse.

La danse est un sport de haut niveau. Actuellement en tournée avec Steps, Sarafina Beck explique comment elle se maintient en forme.

4000 newtons

agissent sur le corps d’une danseuse lors de la réception consécutive à un saut ou un porté. Cela correspond à plusieurs fois le poids de l’artiste. «La stabilité est importante. Je l’entraîne en faisant des exercices sur un sol inégal.»

6 heures

c’est la durée de l’entraînement quotidien de Sarafina – qu’elle répète jusqu’à six jours par semaine. «Il faut une journée de pause par semaine pour récupérer.» S’y ajoutent actuellement deux représentations par semaine de 70 minutes chacune.

Sarafina Beck en train de danser à l'entraînement. Elle se penche en arrière, les genoux fléchis.

600 calories

sont brûlées chaque heure par la pratique de la danse. «Il est extrêmement important de manger suffisamment afin que le corps dispose d’assez d’énergie pour travailler. Je ne saute aucun repas principal et n’hésite pas à prendre une barre énergétique de temps en temps.» Sarafina y ajoute de la vitamine D et du magnésium, importants pour la régénération.

28 ans

est l’âge de Sarafina. «Certains prétendent qu’à 35 ans, on ne peut plus mener une carrière dans la danse, car l’usure physique est importante. Mais si on prend soin de soi, on peut encore pratiquer à plus de 40 ans.»

Entraînement mental

«La danse est aussi fatigante mentalement. Tu dois t’accrocher, même si tu tombes mille fois avant de maîtriser quelque chose. Les exercices de respiration et la méditation m’aident aussi à lutter contre le trac.»

La Pole Dance

est une activité que Sarafina pratique en complément de la danse. «Elle me permet de mobiliser des muscles que j’utilise moins souvent. De plus, elle allie force et souplesse – pour moi, c’est l’entraînement parfait.»

300 squats

pour Sarafina, il serait facile de relever ce défi lors d’une séance d’entraînement. «Mais à la longue, c’est monotone. Pour obtenir le même effet avec moins de répétitions, je m’entraîne avec des poids».

Photos: Gregory Batardon