En-tête

Ensemble, c’est mieux

Texte

Pierre Wüthrich

Paru

14.03.2022

header-news-TANDEM_MUSEE-3_preview

Le projet Tandem au Musée du Pour-cent culturel Migros permet à deux inconnus de visiter une exposition tout en passant un moment convivial et ludique. Un concept original expliqué en une image.

Le tandem 

Dans le cadre de Tandem au Musée (TaM), un visiteur s’inscrit pour aller voir une exposition avec un guide TaM bénévole. Il ne s’agit toutefois pas d’une visite classique avec un spécialiste en histoire de l’art, car les guides sont là pour offrir du temps à ceux qui le souhaitent. «Le fait que la rencontre se fasse dans un musée permet de briser la glace plus rapidement, car nous pouvons parler de ce qui nous entoure, explique Marion Lehembre. Guide TaM depuis décembre 2021, la Lausannoise d’adoption n’a pas hésité longtemps avant de s’affilier au projet: «J’aime les musées, rencontrer des gens et pouvoir échanger des points de vue librement, sans jugement. Tout cela est possible avec TaM.»

Le musée 

Environ quatre-vingts musées dans toute la Suisse participent au TaM, dont le Musée Jenisch à Vevey (VD). Cette institution à taille humaine présente des expositions temporaires – la prochaine traite de la cruauté dans l’art – et des expositions permanentes montrant de beaux Courbet, Giacometti ou Kokoschka notamment. Le Musée Jenisch a rejoint le réseau TaM, car cette activité se déroule de manière absolument autonome et vient compléter idéalement le programme de médiation culturelle classique organisé par l’institution.

L’histoire 

«On voit une porte ouverte en arrière-plan. Cela nous laisse penser qu’une personne est entrée dans la pièce. Pour nous, il s’agit de la femme du professeur et elle vient de s’asseoir en face de lui à sa table, soit à peu près là où nous sommes. Nous avons ensuite imaginé un dialogue où la femme lui parle de choses dont il n’a apparemment rien à faire. On voit bien qu’il entend, mais qu’il n’écoute pas», s’amuse Marion Lehembre. À l’aide d’un smartphone, l’oeuvre qui a été choisie est photographiée. Le cliché sera ensuite posté, avec l’histoire qui vient d’être écrite et un selfie du duo, sur le site du Musée imaginaire suisse, un musée virtuel.

l'œuvre 

La visite du musée, gratuite pour le tandem, ne se déroule pas seulement en mode flânerie. Les deux compères doivent aussi jouer un rôle actif en choisissant une oeuvre et en imaginant une histoire à partir de celle-ci. «J’aime ce côté ludique du projet qui enrichit l’expérience, commente Marion Lehembre. Ce matin, nous nous sommes arrêtées devant ce Portrait du professeur Émile Yung réalisé par Ferdinand Hodler, car son regard nous a interpellées. Cet homme semble regarder à travers nous. Nous ne savons pas du tout qui il est, et c’est tant mieux, car cela nous laisse plus de liberté pour imaginer un récit.»

En savoir plus sur l’engagement sociétal du groupe Migros

Comment participer 

Géré par Kuverum Services en coopération avec la fondation Beisheim et le Pourcent culturel Migros, TaM souhaite rendre la culture plus accessible en tendant la main aux gens qui n’osent pas franchir la porte d’un musée. Ce faisant, TaM souhaite aussi tisser du lien social et lutter contre la solitude. Envie de vivre cette expérience? Tous les renseignements pratiques pour trouver un musée participant au projet et un guide TaM – ou pour en devenir un – sont disponibles ici

Nota bene: le 20 mars aura lieu la Journée mondiale du conte. Plus de trente musées y participeront. Au Musée Jenisch par exemple, des guides TaM seront présents de 14 à 16 h pour imaginer des histoires. Les auteurs du plus beau récit recevront un Passeport Musées Suisses. 

Impressions

Selfie mit ausgestopftem Fuchs im Naturmuseum Winterthur
Zwei Frauen im Gespräch im Kunstmuseum Winterthur
Une jeune femme et une femme plus âgée discutant devant une peinture abstraite
Ältere Frau und Mädchen im Museo Val Verzasca

Photo/scene: Mathieu Rod

Devenez les héros du voisinage

Nous mettons en jeu 500 x Fr. 500.– pour des projets communs de voisinage.