Header

Mettre un terme à une relation amicale: mode d’emploi

Text

Lisa Stutz

Published

18.07.2022

Ein Mann und eine Frau sitzen Rücken an Rücken, beide haben die Arme verschränkt

Parfois, il vaut mieux rompre certaines relations amicales. Cela ne se fait pas toujours tout seul. 5 règles d’or pour mieux rompre.

Lorsque un couple d’amoureux se sépare, tout l’entourage est rapidement au courant. Le ménage est dissous, les enfants et les chats sont répartis, les raisons sont discutées, déplorées, maudites. Les choses se passent beaucoup plus discrètement lorsqu’une amitié se termine. Finalement, la plupart des gens ont plusieurs amis, et souvent, il n’y a ni grand bruit ni grand drame. 

«Qu’est-ce que l’amitié et la nourriture ont en commun?», écrit le journaliste français Matthias Debureaux dans son livre «De l’art de mettre fin à une amitié», paru en 2020. La réponse: une date d’expiration. Selon Matthias Debureaux, la durée moyenne d’une amitié est de sept ans. Et seulement 50% des amitiés sont réciproques. Mais comment rompre?

1e règle: le meilleur des cas

Dans le meilleur des cas, vous avez tous les deux réalisé qu’il n’y avait plus grand-chose entre vous. Vous ne vous réjouissez pas de vos réunions, vous n’avez rien à vous dire pendant celles-ci et vous avez ensuite l’impression d’avoir perdu votre temps. Par conséquent, vous ne souhaitez plus organiser de nouvelles réunions pour le moment. L’autre personne ne donne pas non plus de nouvelles? Vous vous êtes mis d’accord tacitement. 

2e règle: le No-Go

Parfois, et il en va ici comme dans les relations amoureuses, le désir de séparation est unilatéral. Il est alors plus juste de ne pas laisser l’amitié s’étioler - mais de faire part activement de son souhait. Et là encore, comme dans les relations amoureuses: rompre par Whatsapp, SMS ou e-mail ne se fait pas (sauf si vous n’étiez de toute façon que des amis virtuels). Si vous avez eu une amitié dans la vie réelle, il est grand temps de parler de la vie réelle!

3e règle: le timing

Dans le cas d’une amitié, il est préférable de choisir le bon moment pour rompre. Ou surtout, d’éviter le mauvais. Votre ami(e) est en plein divorce ou a perdu son emploi? Alors ce n’est pas le bon moment! Sauf, bien sûr, si votre souffrance est trop grande - dans ce cas, vous pouvez ne pas en tenir compte.

4e règle: le contenu

Personne n’a dit que ce serait facile! Mettre fin à une relation est toujours désagréable. Mais vous voulez un changement, alors vous devez passer par là. L’idéal est de rencontrer votre futur ex-ami(e) dans un endroit neutre, et de lui expliquer honnêtement pourquoi vous ne souhaitez plus cette relation. Évitez toutefois les reproches ou les remarques blessantes. Essayez également de garder le contrôle de vos émotions: ne vous mettez pas en colère ou ne devenez pas cynique. En outre, vous devriez éviter les messages à la première personne et plutôt argumenter en fonction de votre propre ressenti, c’est-à-dire ne pas dire: «Tu réagis toujours comme ça...» mais plutôt: «Cela me blesse quand nous...».

5e règle: l’avenir

À la fin de la rencontre, vous devriez exprimer ce que vous souhaitez pour l’avenir. Vous ne voulez plus du tout avoir de contact? Vous êtes intéressé(e) par des échanges écrits sporadiques? Vous vous saluez lorsque vous vous croisez par hasard dans la rue? Cela vous permettra à tous les deux de mettre les choses au clair et ainsi, d’éviter les situations désagréables par la suite.

Photo/scène: Getty Images