En-tête

Nouveau programme de soutien pour une plus grande diversité culturelle

Menschen tauschen sich aus in einem Café.

La Suisse, société de migration: «ici. ensemble.» soutient des projets pour une plus grande diversité culturelle.

D’après son rapport annuel 2020, Migros, plus grand employeur privé de Suisse, emploie environ 100 000 collaborateurs et collaboratrices provenant de pas moins de 169 nations différentes. Un chiffre qui reflète la diversité culturelle du pays. C’est précisément cette diversité culturelle que le nouveau programme de soutien «ici. ensemble.» vise à promouvoir encore un peu plus.

Car la diversité se vit là où les gens se rencontrent, que ce soit dans les fêtes de quartier, au sport ou sur le terrain de jeu d'à côté. Ces rencontres débouchent souvent sur des conversations, au cours desquelles on se découvre des points communs et qui suscitent en nous de la compréhension vis-à-vis de l’autre. C’est une façon de renforcer le vivre-ensemble à long terme.

C’est ici qu’entre en jeu le nouveau programme de soutien «ici. ensemble.» Il soutient des personnes qui s’engagent bénévolement en faveur de l’égalité des chances et de la cohésion sociale en Suisse.

Nous recherchons initiatives inspirantes de la société civile!

Nous recherchons initiatives inspirantes de la société civile!

  • facilitent les rencontres, au quotidien, entre des personnes d’origines culturelles différentes,
  • qui visent à élever les enfants dans le multilinguisme avant leur entrée en maternelle, ou
  • qui ouvrent des perspectives de carrière à des personnes arrivées en Suisse à l’âge adulte et en âge de travailler.

Qui peut demander un soutien?

Les équipes interculturelles avec des volontaires qui mettent en œuvre des projets ou des initiatives locaux.

Quelles sont les démarches à effectuer?

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur candidature en ligne du 1er octobre au 20 décembre 2021.

À partir de mai 2022, les projets et les initiatives sélectionnés par le jury seront soutenus par une contribution comprise entre CHF 5000.- et CHF 50 000 et bénéficieront d’un accompagnement professionnel pendant deux ans.

Plus d’informations sur les demandes de soutien sur www.ici-gemeinsam-hier.ch

Marlen Rutz

Entretien avec Marlen Rutz, chef de projet

Marlen Rutz, responsable du programme «ici. ensemble.» et responsable des affaires sociales à la Direction des affaires culturelles et sociales de la Fédération des coopératives Migros.

Actuellement dans les médias, on parle beaucoup de la «division de notre société» ou de «société à deux vitesses». Ça n’a pas l’air d’être le moment idéal pour lancer un nouveau projet d’intégration.

En effet, la solidarité dans notre société est, une fois de plus, mise à l’épreuve. Mais il ne faut pas oublier que la Suisse a, au cours de son histoire, surmonté avec succès de nombreuses crises. Et notre population a toujours accueilli ouvertement et chaleureusement les immigrants et les réfugiés dans notre pays. C’est pourquoi j’espère qu’un jour nous serons en mesure de surmonter pacifiquement les défis actuels. Construire des ponts, chercher le dialogue et utiliser le potentiel qu’offre la diversité, tout cela fait partie de l’ADN des Suisses. Et Migros représente bien cela, le groupe est le plus gros employeur privé de Suisse et emploi environ 100’000 collaborateurs de 169 pays prouvant chaque jour qu’il est possible de vivre la diversité au quotidien. 

Donc avec ce nouveau programme de soutien, le groupe veut contribuer à la cohésion sociale. Ce terme n’est-il pas un peu galvaudé?

Absolument pas! La diversité se vit là où les gens se rencontrent. Ces rencontres favorisent la compréhension mutuelle, l’échange d’égal à égal et contribuent à plus de cohésion. Dans tout le pays, de nombreux bénévoles s’engagent actuellement dans des projets locaux comme l’organisation de rencontres interculturelles pour les femmes ou les familles, de rencontres de quartier ou d’activités de jeunesse extrascolaires. Et ce sont précisément ces projets locaux à bas seuil qui promeuvent la compréhension mutuelle: grâce à ces contacts, ils créent des accès à l’information et des réseaux qui facilitent l’intégration sociale.

Vous dites qu’il existe déjà de nombreuses initiatives. Donc ce nouveau projet est inutile, non?

Naturellement, nous avons étudié en amont si et à quel niveau un nouveau programme de soutien était pertinent. En étroite collaboration avec notre partenaire de projet, nous avons défini trois domaines thématiques pour lesquels avec «ici. ensemble.» nous allons promouvoir des projets ciblés: nous cherchons d’abord des projets qui permettent la rencontre de personnes de différentes origines au quotidien. Ensuite, nous soutiendrons des projets qui ont pour objectif une éducation multilingue des enfants avant l’entrée à l’école enfantine et pour finir, nous soutenons les initiatives qui présentent aux adultes en âge de travailler des perspectives de carrière. Les initiatives qui suivent des approches nouvelles seront également mises en avant. Pour résumer, le nouveau programme vise à démontrer la valeur des initiatives de la société civile et le rôle majeur qu’elles jouent dans la cohésion sociale. Ainsi, nous pourrons peut-être également inciter une ou plusieurs personnes à s’engager localement.

 
Quelle est votre motivation personnelle à œuvrer pour la diversité dans votre travail? 

Dans mon environnement, j’observe tous les jours à quel point les idées préconçues sur les «autres» sont souvent prégnantes et quelle influence ces idées ont sur qui entre en contact avec qui et qui a quelles opportunités ou non. Personnellement, je suis convaincue que ces préjugés ne peuvent être vaincus que par un contact direct dans un cadre respectueux et égalitaire. Dans ce contexte, la tendance de notre société individualiste a d’abord de s’occuper de soi et de prendre soin de sa «bulle» n’aide pas. Pour que la diversité soit une richesse, les vraies rencontres et les relations en dehors de sa zone de confort sont indispensables. Enfin, et surtout, les personnes représentent les structures et les structures ne deviennent plus souples que si les personnes qui les façonnent ont une vision aussi large que possible des diverses réalités de la vie.

Un programme de soutien d’envergure

«ici. ensemble.» est un projet de l’Engagement Migros. La Fondation pour la promotion de la langue et de la formation a confié à la Fédération des coopératives Migros la mise en œuvre du programme. Les partenaires du programme sont la Commission fédérale des migrations (CFM), la Conférence des délégués à l’intégration (CDI), la Conférence suisse des Services spécialisés dans l’intégration (CoSI) et la Conférence tripartite (CT).

Porträt Giuseppina Greco

Avec «ici. ensemble.», notre objectif est de veiller à ce que des valeurs telles que la réciprocité, la solidarité, la non-discrimination, l'égalité des chances et la diversité ne se limitent pas à de vains mots, mais se concrétisent activement au quotidien.

Giuseppina Greco, déléguée du canton de Fribourg, du Bureau de l’intégration des migrant-es et de la prévention du racisme (IMR), de la Direction de la sécurité et de la justice (DSJ), et membre du comité de la Conférence des délégués à l’intégration (CDI).

Impressions

Un père et son fils jouent aux échecs.
Une mère joue aux échecs avec son fils. Le père les regarde en souriant, une tasse à la main.
Des parents et leurs enfants dans une pièce, dans le cadre du programme de soutien «ici. ensemble.»
Adultes et enfants autour d'une table de jeu.
Trois enfants jouent ensemble autour d'une table.
Une fille souriante, avec sa mère et sa sœur en arrière-plan.
Deux femmes en pleine conversation près d'une fenêtre chez «ici. ensemble.»
Deux jeunes adultes en pleine conversation chez «ici. ensemble.»
Logo ici

«ici. ensemble.»

Apprends-en davantage sur cet engagement Migros. Peut-être précisément ce que tu recherches?

Photo/scène: ici. ensemble / Anna-Tina Eberhard